Chapitre 1

Unité Somato-psychique de l’organisme


Toute la vie d’un sujet (sensorielle, motrice, neuro-végétative, psychique) est conditionnée par le fonctionnement de son système nerveux central. C’est lui qui reçoit les informations et les stimulations venues de l’extérieur et de l’intérieur de l’organisme, qui intègre la totalité de ces éléments et qui donne les ordres nécessaires (moteurs, neuro-végétatifs et psychiques) à son adaptation au milieu, à l’environnement.
Ainsi l’être humain est un véritable complexe Somato-Psychique et cela peut être érigé en une véritable loi biologique.
Un complexe n’est pas une superposition ou une addition de deux ou plusieurs éléments mais un composé de plusieurs phénomènes ou substances formant une entité ou concourant à une activité bien définie.


Somato-Psychique indique ici les deux éléments primitifs qui ont donné naissance au complexe :
Le Sôma : le corps dans sa forme et ses fonctions.
La Psychê : l’esprit et tout ce qui s’y rapporte.


D’une manière schématique, on peut dire que la partie supérieure du cerveau assure les activités conscientes et volontaires, tandis que les centres nerveux mésencéphaliques et diencéphaliques de la base du cerveau contrôlent les fonctions involontaires et automatiques de tout l’organisme.
Ces centres nerveux inconscients et involontaires de la base régulent les trois modes de vie fondamentaux de l’être humain :
1. La vie sensorielle et motrice ou Vie de Relation
Elle permet les échanges de sensations ou d’actions avec le monde extérieur. Elle est donc le support des échanges sociaux.
2. La vie neuro-végétative et neuro-endocrine
3. La vie psychique (psychisme mineur)


C’est par l’influence régulatrice de ces centres nerveux mésendiencéphaliques que peut être réalisée l’unité Somato-Psychique permettant ainsi les conditions neuro-physiologiques nécessaires et indispensables à l’élaboration de ces trois modes de vie et à leurs manifestations adaptées.

Page en construction

270522 visiteurs